06/07/2004

Gustave Thibon

Extinction du désir :

Vœu absurde, car vivre, c’est désirer.

Je désire de plus en plus ; ce qui a changé en moi,

c’est que je ne désire plus que mes désirs se réalisent.

J’ai compris que le désir est plus réel que la possession,

qu’un souhait exaucé perd son envergure divine

en descendant de l’éternel dans le quotidien, et que l’âme,

à la différence du corps, se nourrit de sa faim.

Écrit par Milko | Commentaires (0) | Tags : desir |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.