14/08/2004

Bhartrhari

Pourquoi, mon cœur, erres-tu en vain ?
Repose-toi donc quelque part.
Ce qui doit arriver arrive.
Ne songe pas à ce qui fut ni à ce qui sera :
Réjouis-toi des joies qui viennent et passent sans que tu ne t'y attendes. 

Écrit par Milko | Commentaires (0) | Tags : coeur, joie |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.