15/08/2004

Sénèque

Il y a ce qui nous tourmente plus qu'il n'est nécessaire, ce qui nous tourmente avant qu'il soit nécessaire, ce qui nous tourmente alors que ce n'est absolument pas nécessaire. Notre douleur, nous l'augmentons, nous l'anticipons, nous l'inventons.

Écrit par Milko | Commentaires (2) | Tags : souffrance |  Facebook |

Commentaires

Sénèque Bravo à Sénèque. Tous ces tourments, je les ai connus pendant les deux ans qui ont suivis la mort de mon père (ma mère étant morte 11 mois avant). Je peux témoigner que lorsque nous sommes au centre du tourment et qu'il nous tien jour et nuit ; rien ni personne ne peut l'arrêter ou nous convaincre que nous nous trompons. Nous sommes submergés par ces tourments et nous ne pouvons plus rien contrôler. Nous sommes paralysés par ces tourments et nous avons des crises d'angoisses à hurler de toutes nos forces tellement c'est insupportable. Dans ces moments là, si Sénèque nous dit que notre douleur nous l'augmentons, nous l'anticipons et nous l'inventons : nous ne pouvons pas être réceptifs, trops pris que nous sommes par nos tourments. Ces tourments nous encerclent, nous étouffent et là nous sommes au fond du gouffre. Peut-être que nous nous le sommes créé ce gouffre...mais dans ces moment là, le gouffre est si profond, il n'y a pas d'échelle pour remonter à la surface, et nous nous sentons complètement isolés du monde qui nous entoure. Nous ne nous sentons pas compris. Nous mourrons à petit feu sans qu'aucune aide ne puisse être comprise. Nous sommes dans la solitude du désespoir le plus profond et ne pouvons même pas imaginer nous en sortir un jour. Pourtant c'est possible puisque je m'en suis sortie. Bien sûr avec de l'aide médicale et psycologique. Mon bonheur actuel et ma paix intérieure est à la proportion du désespoir par lequel je suis passée. Merci à tout ce qui est divin et à tous ces êtres invisibles qui nous aident tellement durant notre vie terrestre. Maintenant que je vais bien, je peux lire des phrases comme celle-ci de Sénèque. Je la comprend et l'intériorise afin de ne plus me tourmenter ou du moins, d'empêcher le tourment de me gagner quand je sens qu'il arrive ! La vie est très complexe et très simple à la fois.

Écrit par : Marie-Anne | 15/08/2004

Répondre à ce commentaire

Merci Marie-Anne

Écrit par : christian | 15/09/2012

Les commentaires sont fermés.