23/06/2006

Umberto Ecco

Même si le monde était un labyrinthe, nous ne pourrions le traverser sans respecter certains parcours obligés.

Écrit par Milko | Commentaires (2) | Tags : monde, chemin |  Facebook |

Commentaires

A parler de ... labyrinthe, c'est bientôt le début du "LABYRINTHUS" de Barvaux (Durbuy) .

Écrit par : Durbuysienne | 24/06/2006

Répondre à ce commentaire

le cours de la vie Il y aurait donc une destinée pour chacun, et il serait impossible de changer le cours de la vie. Mais ce qui nous incombe c'est de vivre le mieux possible les évènements de la vie, et d'accompagner justement tous ces changements dans la confiance.

Écrit par : marie | 14/07/2006

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.