11/02/2007

Yachar Kema

L’homme a peur de tout. La peur est le Dieu de l’homme.
Mais l’homme est aussi le seul être capable d’aller au-devant de sa peur, de la dépasser.

Écrit par Milko | Commentaires (4) | Tags : peur |  Facebook |

Commentaires

Bonjour la terre ! finalement, c'est fou ce que le facteur humain nous empêche de voir la réalité de l'AMOUR autour de nous, l'égo, si l'on veut.
Mais pour s'en débarrasser il faut plus qu'une vie ! alors je vais vivre avec, en composant avec, au mieux.
Toujours progresser.... lentement mais sûrement. Le plus merveilleux combat que nous avons à vivre sur cette planète, est celui contre nous-même ! nous ne sommes pas là pour les autres mais pour nous d'abord, et après nous serons capable d'aider les autres...

Écrit par : Marie-Anne | 11/02/2007

Répondre à ce commentaire

Hello Milko, il se peut que nous nous verrons après la mort... mais nous pouvons déjà nous voir, vivants ! quand est-ce que vous venez dîner chez moi ?

Écrit par : Marie-Anne | 11/02/2007

Répondre à ce commentaire

Peur rime avec blessure A chaque blessure qui fait souffrir ou a fait souffrir correspond une peur qui conduit à adopter un masque comportemental afin de ne pas souffrir de cette blessure qu'une situation réveille chroniquement. Guérir de ces peurs, de ces blessures et donc redevenir soi-même. Car la peur fait devenir un autre, avançant avec un masque repérable. Vive la liberté de s'aimer. Oui, Milko nous pouvons être sûr de nous après l'acceptation de cette blessure récurrente (rejet, humiliation, abandon, injustice). Il n'y a pas des gentils et des méchants, mais des souffrants sur terre... L'anorexie peut traduire la blessure de rejet et engendrer le masque de fuyant qu'est la maladie "anorexie". Ce n'est qu'un bout d'explication de cette pathologie. A plus, milko. M@rie

Écrit par : m@rie | 12/02/2007

Répondre à ce commentaire

Ce n'est pas simple d'aller... au-delà de sa peur et de la dépasser et ce même en le souhaitant très fort mais il faut tjs y croire et rester positif!
bisous

Écrit par : baby | 12/02/2007

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.