22/09/2008

Confucius

Pour mettre de l’ordre dans le monde, nous devons d’abord mettre de l’ordre dans la nation ; pour mettre de l’ordre dans la nation, nous devons mettre de l’ordre dans la famille ; pour mettre de l’ordre dans la famille, nous devons cultiver notre vie personnelle ; et pour cultiver notre vie personnelle, nous devons d’abord réparer nos coeurs.

Écrit par Milko | Commentaires (2) | Tags : vie, monde, coeur |  Facebook |

Commentaires

Si chacun d'entre nous mettait en pratique cette seule et unique phrase, nous serions tous heureux dans le meilleur des mondes.
Allez ! Pourquoi ne comencerions-nous pas tout de suite ?
Chaleureusement
Joëlle

Écrit par : LE CHEMIN DU BONHEUR | 23/09/2008

Répondre à ce commentaire

Oui mais nous ne sommes pas là pour mettre de l'ordre dans le monde. Dogen était dans le vrai en s'opposant aux idées apparemment fortes de Confucius, basées finalement sur l'idée que la sagesse permet à l'homme de se réinstaller dans la maîtrise ( ici la l'ordre du monde et de la nation!) . Pour Dogen c'est en cultivant notre vie ( qui ne devient plus personnelle) que nous pouvons communier à l'ordre du monde, qui existe de tout temps.
C'est complètement différrent. Bien que les mots aient une apparrence très semblable.

Écrit par : CeliaK | 14/12/2008

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.