21/10/2008

Henry David Thoreau

Ni la contrainte, ni la sévérité, ne vous ouvriront l'accès de la vraie sagesse, mais bien l'abandon et une joie enfantine. Quoi que ce soit que vous vouliez apprendre, abordez-le avec gaieté.

Écrit par Milko | Commentaires (2) | Tags : joie, sagesse |  Facebook |

Commentaires

Oui c'est une belle phrase

Écrit par : CeliaK | 14/12/2008

Répondre à ce commentaire

rien a dire c tres bien j lu et j aprecier

Écrit par : sufenta | 14/01/2010

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.