10/10/2009

Jean Jaurès

On n'enseigne pas ce que l'on sait ou ce que l'on croit savoir : on n'enseigne et on ne peut enseigner que ce que l'on est.

Écrit par Milko | Commentaires (4) | Tags : savoir, connaissance, etre, enseignement |  Facebook |

Commentaires

Donc quand on est marchand de compléments alimentaires et qu'on utilise la "sagesse" : on enseigne la démagogie, l'hypocrisie par son exemple : faites ce que je dis, surtout pas ce que je fais.
Tout comme ceux qui, par exemple utilisent les religions a des fins politiques.
Je suis d'accord avec ça : la vie des gens est leur seul enseignement, et cela me fait dire que la philosophie, seulement comme réconfort, comme source d'épanouissement personnel nombriliste ou anesthésiante, comme une sorte de refuge, de refus du monde, ça ne vaut pas grand chose, sans l'amour des autres, le civisme, la conscience politique, le sens de la collectivité.

Écrit par : Francis | 10/10/2009

Répondre à ce commentaire

re com ... Pour info, je ne suis pas marchand de compléments alimentaires mais je fais la promotion de tout ce qui permet un mieux être tant au niveau esprit, qu'au niveau corps. "la carte n'est pas le territoire" disait Korbisky et qu'il ne s'agit, au fond, que d'interprétations de la vision que tout être a du monde. Je saisi dans ce que tu écris une partie de ta vision du monde, elle t'appartient. En aucun cas je compte me mettre à la juger. Si la pensée philosophique signifie dans ta vision une source d'épanouissement personnel nombriliste ou anesthésiante... Cela t'appartient et est autant respectable que toutes les manières de penser. Je ne me permettrai pas, non plus, de faire une évaluation "jugement" de ton blog, qui n'est aussi qu'une manière de voir les choses et que de toutes manières la façon que chacun voit les choses est avant tout une forme de nombrilisme.
Il est clair que chacun pense que " Le Grand Passage " se fera par sa propre façon de penser ! Tu parles d'amour des autres, de civisme, de conscience... Je ne vois pas la moindre incompatibilité avec la pensée philosophique. Non, personnellement, je ne pense pas que l'on enseigne la démagogie, les math ou n'importe quelle autre chose mais c'est à travers ce que l'on est profondément intérieurement que l'on enseigne "qui on est vraiment" en empruntant pour cela les disciplines...C'est hautement discutable comme toute chose et personne n'est obligé de prendre quoique ce soit pour vrai ou pour faux !

Écrit par : Milko | 11/10/2009

Répondre à ce commentaire

Bonsoir, Je viens de lire ceci : "Si la pensée philosophique signifie dans ta vision une source d'épanouissement personnel nombriliste ou anesthésiante..."

Ce n'est pas pour jouer sur les mots, mais si tu me relis, je voulais dire que, justement, la philosophie est pour moi autre chose que cela. Que réduite seulement à cela : un refuge de pensées réconfortantes, elle n'aurait que peu de valeur à mes yeux, qu'il est plus essentiel de penser sa vie et surtout de vivre en profond accord avec sa propre pensée, sans se mentir. Que tout le reste n'est que bric à brac, poudre de perlinpinpin pour amateurs d'ésotérisme...
Et toujours tout relativiser, dire que rien n'est vrai ou rien n'est faux, cela peut-être malhonnête ou dangereux.
Mais, je te l'accorde, ce n'est que ma vision personnelle, encore faudrait-il que je la développe...

Désolé si j'ai pu paraître insultant, mais je persiste à trouver fort étrange cette abondante publicité ainsi que ces liens vers de la vente en ligne, toujours pour les mêmes marques, cela me fait l'effet d'ouvrir un livre de philosophie et d'y voir à chaque page, du sponsoring...

Si sur mon blog on peut parfois lire des bêtises, j'en suis l'auteur pour la plupart et fier de l'être, et cela ne s'accompagne d'aucune publicité hormis celle imposée par skynet... Je n'ai rien à vendre.

Enfin soit, autrement, entièrement d'accord, la pensée seule sans prendre soin de son corps ça ne vaut rien non plus.
Mangeons des fruits et légumes !!!!

Autrement, vraiment, cela me fait plaisir, cela me rassure de constater que pour une fois, on peut lire ici des pensées propres...

Écrit par : Francis | 11/10/2009

Répondre à ce commentaire

Re... Citation : "Tu parles d'amour des autres, de civisme, de conscience... Je ne vois pas la moindre incompatibilité avec la pensée philosophique."

Désolé, mais je viens de relire ça... Je n'ai vraiment pas envie de lancer des débats stériles, mais cela m'ennuie quand on me fait dire des choses que je n'ai pas dites...

C'est exactement ce que je voulais dire en fait : que ce n'est pas incompatible, et surtout que l'un ne devrait pas aller sans l'autre...

Je ne pense pas que l'on puisse être vraiment heureux sans cela, mais je n'en suis pas sur.
Certes, c'est un jugement...
C'est comme les gens qui sont de bons chrétiens... mais seulement le dimanche matin, et puis qui font la morale aux autres, voire la charité à ceux qu'ils exploitent. Il ne faudrait jamais le dire. Pour ne pas juger, parce que tout serait relatif, que rien ne serait vrai ?

Autrement cela me semble évident que si la vie qu'on a, l'exemple qu'on donne n'est pas en accord avec la pensée qu'on exprime, c'est comme si on enseignait la malhonneteté intellectuelle, l'hypocrisie ou la démagogie, c'est peut-être un peu ça que voulait dire Jean Jaures, c'est probablement pour cela qu'on respectait tant des gens comme Gandhi

Écrit par : Francis | 12/10/2009

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.