01/01/2010

Shri Aurobindo

Le monde tout entier aspire à la liberté, et pourtant chaque créature est amoureuse de ses chaînes. Tel est le premier paradoxe et le noeud inextricable de notre nature.

Écrit par Milko | Commentaires (2) | Tags : monde, liberte |  Facebook |

Commentaires

une vraie phrase
Bonne Année!

Écrit par : marylène | 01/01/2010

Répondre à ce commentaire

Le compromis supposé nécessaire entre la sécurité et la liberté... Mais ce compromis ne sert à rien.

Écrit par : Ben | 02/01/2010

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.