10/12/2010

Maurice Maeterlinck

Il y a bien plus de terres inconnues dans le bonheur qu’il n’y en a dans le malheur. Le malheur a toujours la même voix, mais le bonheur fait moins de bruit à mesure qu’il devient plus profond.

Écrit par Milko | Commentaires (0) | Tags : bonheur, malheur |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.