28/11/2012

Guy Corneau

La joie psychique n’a besoin de rien pour être, elle est : même au fond d’une prison, elle ne peut s’empêcher d’être elle, car c’est un état, non un sentiment, comme la rivière qui coule et qui est joyeuse partout où elle passe, sur la boue ou les rochers, dans les plaines ou les montagnes.

Écrit par Milko | Commentaires (0) | Tags : joie |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.