14/11/2015

Placide Gaboury

Ce n'est pas le fait d'être aimé par quelqu'un qui guérit notre guerre civile intérieure, c'est d'être aimé par soi-même, de s'accepter, de la racine à la cime.

Écrit par Milko | Commentaires (3) | Tags : soi, amour, accepter, guerir |  Facebook |

Commentaires

Une belle synchronicité avec ma dernière note ! Amitiés.

Écrit par : ariaga | 28/02/2013

Répondre à ce commentaire

Cette vérité est une grande sagesse, et combien vrai!
La guérison du corps passe par ce même chemin.
Puisque, guérison de l'âme amène la guérison du corps. Belle journée à tous.

Écrit par : Marielle | 28/02/2013

Répondre à ce commentaire

Cette acceptation de soi est l'origine de tous les possibles et la non acceptation le début de toutes les dérives. Il me faudra apprendre tant de choses et vivre des joies et des douleurs sur fond d'insatisfactions de plus en plus intenses...Pour m'en remettre à moi-même, commencer à me regarder avec tendresse, à accueillir toutes mes faiblesses, percevoir mon immense beauté au creux de toutes mes imperfections qui me gênent et que je voudrais voir disparaître...C'est cet amour infini, indulgent, tellement vivant pour soi qui me permettra d'enfin aimer vraiment le genre humain et d'accepter le Soi, tellement plus grand que moi pour m'en donner la mission...
Lysiane

Écrit par : Lysiane | 08/03/2013

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.