05/05/2013

Claudette Vidal

Il n’y a rien à chercher, pas de démarche, pas de chemin pour reconnaître que je suis une présence divine. Juste à regarder à l’endroit d’où part mon regard et voir ce qui voit. Ce qui voit ne peut être vu, c’est la Vision Une. Je suis cette Vision. Le reconnaître délivre d’une grande partie de la souffrance qui nous afflige et restitue la joie d’être vivant.

Les commentaires sont fermés.