26/06/2014

Paul Ferrini

Chaque jugement que tu émets sur les autres indique très spécifiquement ce que tu hais ou ne peut accepter à ton propre sujet. Tu ne hais jamais une personne à moins qu'elle ne te rappelle une partie de toi-même. 

Écrit par Milko | Commentaires (1) | Tags : jugement, autrui, haïr, accepter, soi |  Facebook |

Commentaires

Bonjour, à partir du moment où je juge une personne sans activité de ma propre pensée, donc sans le poids du connu, de mon éducation, de mes croyances, je ne me place plus dans la déclaration de Paul Ferrini. Je suis surpris qu'il utilise dans cette courte affirmation le mot "jugement" et le mot "haïr". Ces deux mots ne vont pas obligatoirement de paire. Donc chaque jugement que l'on émets sur les autres ne veut pas dire "haïr". Il devrait écrire: "Chaque jugement que tu émets sur les autres et qui a pour racine la haine, indique spécifiquement...". Merci de vos remarques.

Écrit par : Chenot Laurent | 13/08/2014

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.